Ayo, J'Adore ! Allégorie d'un quotidien mauricien by Poupette des Îles, en vadrouille et en toute liberté...

🌴🇲🇺🌴 LE MARKET AU TERMINAL VICTORIA A PORT LOUIS

Entre modernité et histoire perpétrée, le Victoria Urban Terminal du métro léger est une belle réussite qui en surprendra plus d’un ! La passerelle qui surplombe l'autoroute nous plonge dans une modernité urbaine et nous réserve à son issue la surprise d’un market typiquement mauricien à l’étage et d’un petit mall aux échoppes disséminées dans l’ancienne gare magnifiquement rénovée. La prochaine fois je viendrai faire mon marché à Port Louis en métro ! Victoria Urban Terminal : Ayo J’Adore !

La Passserelle

Le Marché
Bye Bye et à très vite. XoXo Poupette

🌴🇲🇺🌴 QUAND LA CATHÉDRALE SAINT JAMES FUT UNE POUDRIÈRE !

Une cathédrale qui fut une poudrière : Qui l'eut cru ou même imaginé ? Cette belle histoire à déjà quelques années mais on la découvre ou re-découvre à la suite de la très récente rénovation sous l’égide bénévole de Claude Wong So. Lors d'une prochaine escapade à Port-Louis, allez y ! Cathédrale Saint James : Ayo J'Adore !
L’histoire démarre dans les années 1780 lorsque les français érigent au sommet d’un mont, à l’arrière de la capitale, un bâtiment où est conservé la poudre à canon. D’où le nom de la rue qui l’y mène. Inutilisée à la fin de l’époque française, la poudrière sert de prison pour les prisonniers de guerre britanniques.
Puis les britanniques s’emparent de l’île en 1810. La poudrière est alors reconvertie en lieu de culte et devient la première église anglicane de Maurice, délaissant ainsi les casernes où se déroulaient les services religieux.
En 1812, l’église est dotée d’un porche et d’une flèche octogonale surmontant le clocher. Plus de trente ans plus tard, en 1848, deux ailes formant le transept sont ajoutées pour accueillir les fidèles de plus en plus nombreux et l’église sera consacrée Cathédrale en 1850 par le Très Révérend Chapman.
En 1936, la Cathédrale Saint James reçoit La Croix de Canterbury, emblème du salut et de l’amitié avec l’église Mère. La récente rénovation soutenue par Le Héritage National Fund, financée par des dons de fidèles & des sponsors permet de découvrir la beauté de ce bâtiment plus que bicentenaire, bâti en roches volcaniques et en bois de teck et révélant des blocs de corail. Une belle visite à découvrir, à faire ou à refaire ! Ayo J’Adore !

CATHÉDRALE SAINT JAMES : AYO J'ADORE!
Rue de la Poudrière. Port Louis

Bye Bye et à très vite. XoXo Poupette

🌴🇲🇺🌴LES SANDALES GOYAVE : AYO J’ADORE !

À Maurice, on ne les quitte pas car rien n’est plus agréable dans les îles ou sous le soleil que de porter des sandales ! Elles nous font le pied joli, s’assortissent avec toutes nos tenues et nous rendent particulièrement féminines en toute occasion. Les sandales Goyave : Ayo J'Adore !
Chez Goyave, les sandales sont faites à la main dans un atelier à Maurice. Elles sont en cuir composite ( chutes de cuir broyées), sont délivrées dans un tote bag en coton et sont imaginées par Inès à raison de 36 nouveaux modèles par an. Confortables et légères, au marron basique s'ajoute des couleurs safran et bougainvilliers dans un esprit très pop. Le gold matifié joue les superstars. De quoi trouver chaussure à son pied !
Dans son show-room rose poudré, Inès vous reçoit avec le sourire d’une jeune femme heureuse du succès de sa petite entreprise lancée il y a seulement deux ans à la faveur d’une complicité mère-fille. Des prix ultra doux ( Rs1200), une fabrication éco responsable et locale vont lui permettre de décrocher incessamment le fameux label certifié « Made in Moris ».
En attendant, le modèle Grand Port en série limitée a été lancé aujourd’hui au Rendez-vous exprimant tout le sens de l’artisanat mauricien avec son tressage en Vacoas.
GOYAVE : AYO J'ADORE !
Showroom ouvert les lundi mercredi et vendredi
En vente au Rendez-Vous à Grand baie la croisette et Moka
Facebook ICI
Vente en ligne ICI

Bye bye et à très vite. XoXo Poupette

🌴🇲🇺🌴 LE QUARTIER DES SERRES

Depuis quelques mois, le domaine de Labourdonnais fait éclore son Quartier des Serres. S’inspirant de son activité originelle autour des serres d’anthuriums, ce nouveau lieu de vie, de travail et de petits commerces est des plus enthousiasmants et agréables. Un magnifique exemple de réhabilitation de patrimoine comme on aimerait en voir beaucoup plus. Le Quartier des Serres: Ayo J’Adore ! 

La circulation se fait sous de grandes allées luxuriantes de plantes et fougères. Couvertes d’un sarlon comme dans les serres de culture , ces toiles d’ombrage laissent passer avec douceur la lumière et le soleil. De la rue principale Labourdonnais, on ira jusqu’à la place du manguier où bientôt la pépinière va s’installer. 
Dans les allées perpendiculaires à la rue principale, bureaux et petites échoppes ont pris racine et ouvert leurs portes. Le restaurant "La Terrasse" connue de tous a pris ses aises dans un environnement de plantes et de rotins

On se balade avec le plus grand plaisir dans le Quartier des Serres avec des magasins inédits à Maurice à découvrir ! On découvre la papeterie du Village qui regorge de carnets, de stylos, de petits objets tels les encens Hibi et de boites d’enveloppes et cartes colorées. 
Addicts de sneakers collectors, vous irez chez Kicks. Deux pop up stores jouent les guests du moment.
Pour les tea time, direction Cups&Co. Besoin de se recoiffer le moral, l’institut de beauté vous attend, et pour faire vos courses on va évidemment à la Corbeille

Loin des concepts de malls anonymes, ici c’est comme un petit village : on y fait ses emplettes, on connaît les commerçants et on s’y retrouve avec des ami(e)s. 

Le Quartier des Serres : Ayo J’Adore !
Domaine de Labourdonnais. Mapou 
Site Web ICI 


Bye Bye et à très vite. XoXo Poupette