Ayo, J'Aime, J'Adore ! Mes Coups de cœur en toute liberté pour une authenticité et une sincérité de mes mots. By Poupette des Îles !


mercredi 17 décembre 2014

TOUS EN MAILLOT AVEC AQUA !!!!

A Maurice : pas une journée sans lui. Il nous colle à la peau et sans lui on se sent nu. D'un rien, il nous habille quand on se déshabille... Ayo, le maillot de bain est bien l'hôte incontournable de nos dressings mauriciens et avec Aqua vive le splashy Christmas  made in Mauritius ! 
Depuis quelques mois, la marque très prisée des clients des hôtels se fait la belle  dans son bureau de Grand Baie pour nous les mauriciens. Dans une discrète énergie créative, l'équipe familiale a mis les bouchées doubles pour concocter des belles collections. L'été est là, Ayo, tous en maillot !
Honneur à nous les femmes pour commencer. Des hauts en bandeaux, triangles, des bikinis avec ou sans nœuds... Les imprimés sont gais, colorés sans être criards. Mon préféré ? le premier en haut à gauche !!! 
Pour nos Hommes, des impressions cashmere, des patchworks chatoyants. Aqua mise sur la couleur pour les rendre encore plus craquants ! Hyper confortables, ils vont pouvoir jouer les Apollons.
Pour les petits, les filles joueront aux grandes dans leurs ensembles coordonnés tandis les garçons feront comme Papa !!!
Maillots mais aussi...paréos dont vous apprécierez la caresse de leur voile de coton. En blanc délicatement frangés, ou en couleurs joliment gansés on les veut tous ! Ayo je les Adore !
Avec AquaSweam c'est le Splashy Christmas
Le bureau sera ouvert pour les ventes du mardi 16 au samedi 20 décembre de 9h30 à 12h30
et sur facebook pour toute commande online ! 

dimanche 14 décembre 2014

BOUTIK MAGIK by FABIEN DUBESSAY

De bric et de broc pour un bric à brac incroyable. Dans un capharnaüm indescriptible, les objets les plus inattendus s'entassent, s'empilent et s'accrochent. La poupée flirte avec le magnum de champagne en cohabitant dans une droguerie d'une autre époque !  Boutik, brocante, la limite est tenue. La poussière du temps, les jours, les années ne se comptent plus dans les casiers, sur les étagères... Dans ces petites échoppes inouïes s'exhale le parfum de vie de nos petits villages mauriciens. Encore bien vivants où l'on refait le monde....


mercredi 10 décembre 2014

REGARDS SUR MAURICE by FLORENT BEUSSE

Quand certains artistes se dévoilent dans un brio chatoyant, Florent Beusse cultive la discrétion dans une touchante pudeur. La voix est feutrée mais non moins passionnée quand il évoque Maurice, sa terre d'adoption et de coeur. Depuis plus de 20 ans, Florent a noué avec son île, une relation presque filiale où les émotions et les sentiments se sont cristallisés dans son regard d'artiste. Un regard profond et pénétrant qui s'esquisse de page en page dans un livre d'aquarelles qu'il vient de signer avec de magnifiques textes d'Amal Sewtohul.
Derrière l'élève de l'Ecole Estienne se révèle les traits de l'artiste peintre. S'il maîtrise parfaitement les lignes, les perspectives qui donneront profondeur et relief au dessin, comme un artiste Florent fait ses gammes et comme un athlète, il travaille ses postures. Dans son cahier de croquis, tous les jours à la plume il dessine des personnages dans un mouvement qui donneront vie à ses dessins.

S'il n'est pas dans son agence de pub à Port-Louis, Florent sillonne le monde sans jamais se départir de son cahier de dessin. Après avoir co-signé Madagascar en Deuche, il s'est enfin dédié à son île de coeur. Séduisante et ensorcelante, il s'est consacré à elle pendant plus d'un an, musardant dans les chemins de traverse avec sa plume pour croquer sa belle !  Happé par une scène de vie, par des paysages, Florent s’arrête, s'installe alors au bord du chemin. Et se laisse imprégner de l'atmosphère. Il campe au crayon papier sa future aquarelle qu'il travaillera ensuite dans son atelier. Il laisse alors parler son pinceau dans une apparente transparence de pigments. 

Aux bâtiments, demeures et belles maisons, Florent préférera le dessin à la plume. Le trait pourrait être celui d'un architecte, les détails sont précis, les lignes d'horizon travaillées dans des perspectives donnant les profondeurs de champs. Le travail du noir et blanc dans un contraste plus ou moins prononcé exprimera les intérieurs, les espaces, les reliefs. Un exercice de style comme une séance de méditation où l'on fait corps avec sa concentration..
Une délicieuse ponctuation romanesque s'invite au fil des pages avec les textes d'Amal Sewtohul. Anecdotes, souvenirs d'enfance illustrent les 40 aquarelles et 65 dessins noir et blanc en vente depuis quelques jours dans les bonnes librairies...

Regards From Mauritius, Ayo J'Adore !
Un échange entre Florent l'artiste et Amal l'écrivain. 
Une oeuvre qui se partage comme une chasse au trésor d'un passé pas si lointain et si emblématique de L’Île Maurice...

dimanche 7 décembre 2014

TIPIK BRUSHES BY HEERASING

Pilé, Pilé Bonom ! Quand le séga entonne sa mélopée, Bonom dans une force vibrante tape du pied. Sur un rythme enivrant, le coeur des mauriciens bat alors à la chamade. Les corps se déhanchent dans une danse virevoltante, les esprits s'enhardissent et laissent exprimer leur amour pour leur île dans une ode amoureuse et passionnée... Une liesse enchanteresse, une allégresse tournoyante et chatoyante au son d'un séga séculaire dans un tempo pictural... Ayo J'Adore !!!
Tipik Brushes by Heerasing

mercredi 3 décembre 2014

XMAS : LA DÉCO EN BOIS FLOTTÉ DE MARIE LO

Xmas season. Quant l'Europe se pare de flocons, l'été fait son entrée sous les Tropiques mais on n'en perd pas moins les traditions. A Maurice, quelques sapins fleurissent et les maisons prennent les couleurs de Santa Claus. La chasse aux décorations est lancée et celles de Marie Lo ne ressemblent à aucune autre.
Toute l'année, Marie Lo récolte ses bois flottés échoués sur les plages de Maurice. Dans sa hotte, sarments, branches et rondins vont connaitre une nouvelle vie. Coupés, poncés, percés, Marie Lo les modèle à son envie au sein de son petit atelier attenant à son campement.
Au fil des jours et des mois, l'atelier se remplit de ses créations sur le thème de Noël qu'elle affectionne tout particulièrement. Le bois flotté reste brut ou se pare d'un blanc  dans une note d'exotisme virginal. Quand les couleurs font leur apparition, le rouge et le vert sont bien évidemment de sortie ! 
Epurés dans leur style, les sapins se posent sur la table ou sur une console et se laisseraient volontiers amadouer par quelques étoiles qui leurs feraient les yeux doux. Au mur ou à la porte, les couronnes que Marie Lo adore orner de rubans, pommes de pin ou boules de gui givrées nous donneraient presque l'illusion d'être dans un chalet !
Les couronnes se font aussi mini et jouent aux O dans un alphabet de fête...Un mot pour un moment choisi, comme une ponctuation décorative.
Un photophore, des rennes en bois avec leur rêne au cou, des tableaux, mais aussi le fer blanc avec ses sapins sur pieds. Petits sujets, petits objets déco et d'un coup de baguette magique c'est toute l'ambiance de Noël qui prend forme et s'invite dans la maison.
Et quand elle n'est pas dans son atelier, Marie Lo est devant son bureau. Concentrée, ses doigts de fée jonglent avec les stamps, le cutter, les glitters. Elle crée avec minutie de petites cartes de Noël que l'on accrochera sur les paquets cadeaux et dans lesquelles on aura pris le temps d'y laisser un petit mot.
La XMas Déco en Bois Flotté de Marie Lo : Ayo J'Adore !
Retrouvez là au Marché de Noël de l'Ecole du Nord
le 6 décembre de 17h à 22h.

dimanche 30 novembre 2014

DE L'OR DANS LES MAINS by GADA

Son métier ne tient qu'à un fil. Ils sont de plus en plus rares à Maurice à détenir entre leurs mains un savoir-faire artisanal. Et surement ancestral. De fil en aiguille, dans un geste précis, ces vieux métiers ont tissé notre culture, nos us et nos coutumes. Un héritage de père en fils qui se perpétue encore...Mais pour combien de temps ? Ils sont l'âme de notre île, ils ont de l'or entre leurs mains. Portons l'espérance que leurs talents ne passent pas entre les mailles du filet...

mercredi 26 novembre 2014

LE DERNIER COMPTOIR

Ayo, vous allez adorer ma dernière petite adresse déco. Rien que le nom nous emporte sur une traversée au long cours. En la matière, Jean-Claude et Jeff, ne sont pas en reste et ce n'est pas en restant assis dans leur fauteuil qu'ils ont ouvert Le Dernier Comptoir  la semaine dernière à Tamarin! 
Globbe-trotters dans l'âme, ils passent la moitié de l'année à voyager dans le monde entier avec 27 pays au compteur ces 4 dernières années. Curieux de tout, baroudeurs, chineurs et passionnés de déco, ils ne reviennent jamais de leur  road trip les mains vides...Quand nous rentrons avec une valise de plus, eux rentrent avec au minimum un container rempli à bloc !!! Et c'est au Dernier Comptoir, comme au temps où Maurice était une escale marchande, que toutes leurs trouvailles s'exposent dans singulier déco melting pot. 
Le charme du Dernier Comptoir émane dans un joli désordre organisé. Déballés et entreposés, les objets s'exposent et pour chacun, Jeff et Nadège auront une petite histoire... D'une pièce à l'autre on voyage d'un continent à l'autre.  Des styles, des cultures, des antiquités, du contemporain mais surtout du singulier. Ici une porte, une armoire, rescapées d'un palais de Jaipur qui a brûlé.
Du fer comme ce mobilier revisité en console, en éclairage avec ce casque colonial en provenance d'Inde ou stylisé en lampe parapluie.
Un avant de tracteur qu'un artiste aura eu l'idée de métamorphoser, une table de couture Singer deviennent bureau.
Des meubles dans un esprit apothicaire avec tous ses tiroirs, en vitrine chinoise rachetée à Monsieur Li, commerçant chinois de Curepipe...Ou dans le style container qui fait fureur à Paris !
Une artiste  japonaise se pique au jeu du cactus, une artiste espagnole a crocheté son petit chien et la souris est prête à faire ami avec le chat du voisin ! 
Et dans le registre vintage, un mini pousse-pousse flirte avec un décapsuleur Coca Cola pour les amateurs d'objets cocasses...
Chez Jean-Claude et Jeff, c'est un tour du monde en tous genres qui vous attend...Impossible de tout vous montrer, c'est une vraie caverne d'Ali Baba et le plus simple est encore d'y aller !  
LE DERNIER COMPTOIR, Ayo J'Adore !
La Mivoie, Royal Road
Tamarin
Tel 483 17 52

dimanche 23 novembre 2014

THE WORLD OF SEASHELLS

On a tous ramassé des coquillages échoués sur la plage. On les garde précieusement comme un trésor, les portant à l'oreille pour entendre la mer nous susurrer son ressac...
Distraction pour certains, passe-temps pour d'autres, passion pour quelques uns. Une passion qui emporte Eric Le Court à devenir collectionneur avec plus de 1500 espèces du monde entier rassemblées dans un musée qu'il vient d'ouvrir à Ruisseau Créole.
Petit, il arpentait les plages de Maurice avec son père qui s'était pris de passion pour ces coquilles aussi diverses que variées. Les tiroirs et les cartons se remplissent au fil des années. La vie et ses aléas amènent Eric à hériter de la collection de son père, à devoir arrêter de travailler, à faire de belles rencontres d'initiés avec Félix Lorenz, biologiste marin-expert en la matière  et à racheter la collection de Jean Ghéo.
Eric Lecourt décide alors d'ouvrir The Word of Seashells pour partager sa passion. On entre dans le musée comme dans une salle de cinéma, au noir obscur. Soixante-huit vitrines qu'il a lui même façonnées abritent les 1500 espèces savamment présentées. L'éclairage reproduit la lumière du jour pour restituer les couleurs des coquillages sans les dénaturer. Ciselés comme des arêtes de poissons, délicats dans leur atours de dentelles, certains coquillages révèlent la merveilleuse prouesse de création de la nature...
On y découvre des spécimens rares comme le Pérotrochus, péché par l'oncle d'Eric à Saya de Mala ou le Harpa Cabriti dont la l'émail ressemble à de la marqueterie.

De couleurs ou pointus comme des flèches, chaque vitrine a son registre et dévoile son lot de petites beautés.
Les plus petits coquillages font moins d'un millimètre et c'est sur ces micro mollusques qu'Eric porte ses recherches maintenant... Des espèces qu'il repère à la loupe et qui recèlent en elles bien des mystères. Eric Le Court porte alors bien son surnom de Professeur Tournesol ! 

THE WORLD OF SEASHELLS, Ayo J'Adore !
Ruisseau Créole - Rivière Noire
Tel : 483 19 38
Ouvert du Lundi au Samedi de 9h30 à 18h.