Ayo, J'Adore ! Allégorie d'un quotidien mauricien by Poupette des Îles, en vadrouille et en toute liberté...

DE L'OR DANS LES MAINS by GADA

Son métier ne tient qu'à un fil. Ils sont de plus en plus rares à Maurice à détenir entre leurs mains un savoir-faire artisanal. Et surement ancestral. De fil en aiguille, dans un geste précis, ces vieux métiers ont tissé notre culture, nos us et nos coutumes. Un héritage de père en fils qui se perpétue encore...Mais pour combien de temps ? Ils sont l'âme de notre île, ils ont de l'or entre leurs mains. Portons l'espérance que leurs talents ne passent pas entre les mailles du filet...

LE DERNIER COMPTOIR

Ayo, vous allez adorer ma dernière petite adresse déco. Rien que le nom nous emporte sur une traversée au long cours. En la matière, Jean-Claude et Jeff, ne sont pas en reste et ce n'est pas en restant assis dans leur fauteuil qu'ils ont ouvert Le Dernier Comptoir  la semaine dernière à Tamarin! 
Globbe-trotters dans l'âme, ils passent la moitié de l'année à voyager dans le monde entier avec 27 pays au compteur ces 4 dernières années. Curieux de tout, baroudeurs, chineurs et passionnés de déco, ils ne reviennent jamais de leur  road trip les mains vides...Quand nous rentrons avec une valise de plus, eux rentrent avec au minimum un container rempli à bloc !!! Et c'est au Dernier Comptoir, comme au temps où Maurice était une escale marchande, que toutes leurs trouvailles s'exposent dans singulier déco melting pot. 
Le charme du Dernier Comptoir émane dans un joli désordre organisé. Déballés et entreposés, les objets s'exposent et pour chacun, Jeff et Nadège auront une petite histoire... D'une pièce à l'autre on voyage d'un continent à l'autre.  Des styles, des cultures, des antiquités, du contemporain mais surtout du singulier. Ici une porte, une armoire, rescapées d'un palais de Jaipur qui a brûlé.
Du fer comme ce mobilier revisité en console, en éclairage avec ce casque colonial en provenance d'Inde ou stylisé en lampe parapluie.
Un avant de tracteur qu'un artiste aura eu l'idée de métamorphoser, une table de couture Singer deviennent bureau.
Des meubles dans un esprit apothicaire avec tous ses tiroirs, en vitrine chinoise rachetée à Monsieur Li, commerçant chinois de Curepipe...Ou dans le style container qui fait fureur à Paris !
Une artiste  japonaise se pique au jeu du cactus, une artiste espagnole a crocheté son petit chien et la souris est prête à faire ami avec le chat du voisin ! 
Et dans le registre vintage, un mini pousse-pousse flirte avec un décapsuleur Coca Cola pour les amateurs d'objets cocasses...
Chez Jean-Claude et Jeff, c'est un tour du monde en tous genres qui vous attend...Impossible de tout vous montrer, c'est une vraie caverne d'Ali Baba et le plus simple est encore d'y aller !  
LE DERNIER COMPTOIR, Ayo J'Adore !
La Mivoie, Royal Road
Tamarin
Tel 483 17 52

THE WORLD OF SEASHELLS

On a tous ramassé des coquillages échoués sur la plage. On les garde précieusement comme un trésor, les portant à l'oreille pour entendre la mer nous susurrer son ressac...
Distraction pour certains, passe-temps pour d'autres, passion pour quelques uns. Une passion qui emporte Eric Le Court à devenir collectionneur avec plus de 1500 espèces du monde entier rassemblées dans un musée qu'il vient d'ouvrir à Ruisseau Créole.
Petit, il arpentait les plages de Maurice avec son père qui s'était pris de passion pour ces coquilles aussi diverses que variées. Les tiroirs et les cartons se remplissent au fil des années. La vie et ses aléas amènent Eric à hériter de la collection de son père, à devoir arrêter de travailler, à faire de belles rencontres d'initiés avec Félix Lorenz, biologiste marin-expert en la matière  et à racheter la collection de Jean Ghéo.
Eric Lecourt décide alors d'ouvrir The Word of Seashells pour partager sa passion. On entre dans le musée comme dans une salle de cinéma, au noir obscur. Soixante-huit vitrines qu'il a lui même façonnées abritent les 1500 espèces savamment présentées. L'éclairage reproduit la lumière du jour pour restituer les couleurs des coquillages sans les dénaturer. Ciselés comme des arêtes de poissons, délicats dans leur atours de dentelles, certains coquillages révèlent la merveilleuse prouesse de création de la nature...
On y découvre des spécimens rares comme le Pérotrochus, péché par l'oncle d'Eric à Saya de Mala ou le Harpa Cabriti dont la l'émail ressemble à de la marqueterie.

De couleurs ou pointus comme des flèches, chaque vitrine a son registre et dévoile son lot de petites beautés.
Les plus petits coquillages font moins d'un millimètre et c'est sur ces micro mollusques qu'Eric porte ses recherches maintenant... Des espèces qu'il repère à la loupe et qui recèlent en elles bien des mystères. Eric Le Court porte alors bien son surnom de Professeur Tournesol ! 

THE WORLD OF SEASHELLS, Ayo J'Adore !
Ruisseau Créole - Rivière Noire
Tel : 483 19 38
Ouvert du Lundi au Samedi de 9h30 à 18h.

S'MALL&CHIC : LE PETIT MALL QUE J'ADORE

Ça bouge, ça bouge à Maurice et S'Mall & Chic est une petite bombe dans le monde des malls sur notre île. Une explosion de caractère, de charme. Enfin un espace qui a une âme pour aller faire une virée shopping ! 
Longuement rêvé, patiemment pensé, magnifiquement réalisé : Géraldine inaugure demain son nouveau complexe. La bâtisse qui abrite S'Mall & Chic a déployé ses ailes, pris de l'amplitude. Au charme d'une maison curepipienne connue sous le nom de l'Antiquaire, s'adjoint désormais une architecture  contemporaine où neufs marques mauriciennes ont pris leurs marques ! Ayo, J'Adôôôôôre !
On entre de plein pied sous un patio au sol pavé comme sur une place de village. L'atmosphère chaleureuse se révèle par la hauteur sous plafond où une douce lumière glisse sur les cages d'oiseaux revisitées en lustres. De là, on déambule dans le mall comme dans une maison. Entre rez de chaussée et premier étage, derrière une fenêtre ou une porte, se camoufle une boutique dont la décoration recherchée, personnelle exprime l'identité de chaque marque.
Quelques tables dans une ambiance bistrot sont installées pour déjeuner avec une carte signée Gourmandises d'Anne  et l'on se pressera de passer la porte de Pains et Moulins ! Là vous attendent des pains aux mies et textures dignes d'une tradition française, des viennoiseries et des  gâteaux. 
Un petit conseil, commencez par le shopping et finissez par Pains et Moulins sinon toutes les chouquettes seront dévorées avant de repartir ! Revenons donc aux emplettes. Au rayon déco, entre shabby chic et contemporain élégant, impossible de ne pas trouver le cadeau que vous cherchez. Trois marques pour une belle sélection avec Ailleurs et Demeure, Interiors passion et GB Interiors.
En haut de l'escalier, installé comme dans une varangue, Elisa May sort de sa réserve et y a élu domicile. Une splendide maroquinerie toute en crocodile, aux modèles et couleurs à s'en rendre accro. On craquera sans douleur sur les petits bracelets à double tour, et pour le cabas : "dis chéri, pour mon cadeau de Noël j'ai une petite idée..." ! 
Tant qu'à être chic, optons aussi pour le confort dans la douceur du cashmere ou de la maille avec Inam. Une collection qui va s'étoffer dans les prochains jours, féminine et pleine de style. Comme nous !!!
Et pour être aux anges, un petit tour chez Bijem achèvera de compléter nos envies ! A l'heure avec Hublot, en or avec Pomelatto, en argent avec Gucci tandis que pierres et perles nous feront de l’œil... Femme jusqu'au bout des doigts avec les bagues sans parler des colliers et pendentifs.

S'Mall & Chic : un écosystème rare à Maurice pour un shopping glamour
Ayo J'Adore !
Bâtiment de l'antiquaire, angle rue Emile Souzier et Sir Virgile Naz, Curepipe
Tel 696 98 67

DEJ DE COPINES AU S'MALL&CHIC


Ayo, le S'Mall & Chic est à peine ouvert et pas encore inauguré que déjà on s'y presse...Il faut dire qu'à Curepipe, les petits restos avec du charme, ça ne court pas les rues ! Sous une verrière laissant filtrer une douce luminosité digne de la ville des Lumières, se cache un petit café installé comme dans une rue piétonne au sol pavé. Magnifiquement pensé par Géraldine, l'espace respire l'âme de Maurice dans une interprétation contemporaine qui ne renie pas ses racines. La déco se donne des allures à la Ralph Lauren entre canapés bleus, fauteuils capitonnés et cages d'oiseaux en guise de lampadaires. Un in and out, où l'on vient pour grignoter une salade ou quelques plats mauriciens avant d'aller faire un petit shopping chic of course, mais ça je vous le raconterai mercredi ! En attendant pour un dej de copines, c'est tout ce qu'on aime et tout ce que Poupette Adore ! 

QUARTIER GOURMET, SHOP ET COFFEE SHOP !

Quartier Gourmet : la nouvelle petite adresse à Quatre Bornes sur laquelle vous pouvez tabler et vous y attabler !
On a toutes nos bonnes adresses à Maurice, mais Quartier Gourmet est tout simplement Topissime. Elle a tout bon selon l'expression consacrée, au sens propre et au sens figuré. Après l'épicerie et ses produits choisis, l'échoppe s'étoffe d'un coffee shop. Un deux en Un que j'Adore ! Du Bon, Du Bio du Nouveau !
Régulièrement, je vais au Quartier Gourmet pour y dénicher mes farines complètes tout en remplissant mon panier de légumes bio comme les tomates au goût et texture inégalables. L'épicerie regorge de produits introuvables ailleurs! Une splendide sélection de produits en provenance d'Allemagne (ayo les saucisses de Franckfort), une palette de produits complets ou sans gluten. 
Produits salés mais aussi sucrés avec des douceurs sans sucre et sans gluten permettant la gourmandise sans aucun scrupule !!! Des cookies, des gâteaux et des pains faits maison...Des confitures, des chocolats, des graines : vos placards ne seront plus assez grands !
Shop et coffee shop : emplettes et pipelettes au resto, Ayo J'Adore ! A l'étage, Deelan Chinien a pris ses quartiers de chef, renouant avec son métier qu'il a exercé dans différents hôtels de l'île. Il règne sur sa carte avec une flamboyance à l'image de sa cuisine laquée  ! Et comme on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, Deelan élabore tous les jours ses plats avec les produits frais de l'épicerie. Du bio, sans sucre et sans gluten !
Et il n'est jamais plus heureux que lorsque vous lui donnez carte blanche pour vous concocter une assiette en fonction de votre humeur ! Ce jour là, la chaleur de l'été commençait à m'accabler, une envie de salade composée fraîche et légère s'imposait... Par delà la baie vitrée, Deelan s'active en cuisine et vous réserve une surprise de chef !
Une composition aérée qui se dévore d'abord des yeux. Saumon fumé, aubergine confite, petit chèvre tiède sur croûton, betterave rouge, tomates bonbon,  mozza avec sa framboise, courgette snackée al dente pour accompagner le magret fumé. Sans oublier le pain maison allemand qu'on ne résiste pas à tremper dans l'huile d'olive ! Y a pas à tortiller, quand la nourriture est qualitative et bio, les goûts et les saveurs sont au rendez-vous. Quant au dessert, le parfait au fromage blanc, vanille et graines de pavot est exquis. Sans sucre et sans gluten, je suis bluffée ! 
Emplettes et Pipelettes au resto 
Quartier Gourmet mon QG Bio et Bon, Ayo J'Adore !
Corner Av Ylangs Ylangs & Av des Capucines
Tel + 230 427 1780 ou 54 40 17 40

CADRÉES, ENCADRÉES !

Une photo comme un tableau. En grand, en petit, en solo, à plusieurs comme une galerie... Magnifiquement cadrées par les photographes, leurs photos prennent toute leurs dimensions quand elles sont encadrées.
Kunal Jankee Photography
Les photos se plient à toutes nos envies ! On peut jouer avec les encadrements, les matières. Un supplément d'âme pour nos intérieurs. Une poésie émotionnelle dans lequel le regard s'échappe. Un flipbook comme une galerie d'art. 
On l'oublie trop souvent, les photographes sont aussi des artistes dont on peut acheter les œuvres...
Christian Bossu-Picat : bossupicat@yahoo.fr
Gada : gada@intnet.mu
Kunal Jankee www.kunaljankee.com
Fabien Manuel : Hello@madebygomez.com
Frédéric Mélotte : melotfred0@gmail.com 
Jasheel le Ramphul jash3440@hotmail.com
Tristan Chaillet : mail@tristanchaillet.com


LE MIEL BIO DE SEBASTIEN

Ayo, voilà un nectar pour lequel je peux me faire mielleuse à souhait !!! Je l'Adore coulant, ambré, savoureux, goûteux...Et c'est en butinant quelques confidences que je suis arrivée jusqu'à lui. En plein milieu du chassé de Yémen, les ruches de Sébastien se camouflent dans une végétation sauvage, aride en certaines saisons où se concocte son Miel Bio.
Entre campêches (variété d'acacia), poivriers rose (baie rose) et mille fleursles abeilles règnent sur un territoire de nectars. Récoltant tous les jours, dès que le printemps pointe son nez, de quoi produire l'élixir mythique, qu'une goutte suffisait pour apaiser les dieux. Et c'est en apiculteur passionné, que Sébastien veille sur une armée de butineuses, gardiennes et nurses...
Toutes les semaines, il vient leur rendre visite, préparant sa rencontre comme son père lui a appris. Avant d'enfiler veste et chapeau de protection, Sébastien allume son enfumoir qui lui permet d'ouvrir ses ruches en éloignant les gardiennes de l'entrée. Les ruches en bois bio, posées sur pilotis pour échapper aux prédateurs, peuvent s'empiler sur deux ou trois étages avec un couvin en bas et les étages supérieurs dédiés au miel.
Ordre, discipline et hiérarchie, la ruche est réglée comme une industrie. Chacune son rôle et sans crêpage de chignons de filles ! La reine pond jusqu'à 2000 œufs par jour après avoir fait son vol nuptial où elle aura été fécondée par le faux bourdon. A la naissance, les nurses veillent sur les petites abeilles. Les gardiennes défendent la ruche et n'hésiteront pas à piquer l'intrus ! Les butineuses virevoltent dans un rayon de 3 km pour ramener dans leur jabot le précieux nectar. 
Les ouvrières s'activent alors à placer le nectar dans les alvéoles des cadres, ne cessant de battre des ailes ardemment afin de procéder à l'évaporation de l'eau. Lorsque l'alvéole est remplie, une opercule de cire est placée mettant le miel à l'abri de toute intrusion ! 
Il est temps alors pour Sébastien de recueillir le fruit du labeur de ses abeilles... Chaque cadre est brossé délicatement pour retirer l'opercule de cire et placé ensuite dans la centrifugeuse. Le nectar s'écoule tranquillement, puis on le laisse reposer afin de procéder à l'écumage des particules remontées à la surface. Au final, le nectar ambré coulant et savoureux est prêt à être dégusté !
Les récoltes se font au printemps et en été, de septembre à avril, permettant à Sébastien de produire près de 1500 pots. Dès la semaine prochaine, un miel campêche/eucalyptus apparaîtra dans certains rayons triés sur le volet. 
Une fois que vous l'aurez goûté, promesse de Poupette,  vous serez comme des abeilles autour d'un pot de miel! 

LE MIEL BIO DE SÉBASTIEN, AYO J'AIME J'ADORE !
En vente à La Bovida, La Vie Claire, Chez Daniel à Tamarin
Ou en direct auprès de Sébastien : 5254 37 29