Ayo, J'Adore ! Allégorie d'un quotidien mauricien by Poupette des Îles, en vadrouille et en toute liberté...

ONE YEAR : LET'S CELEBRATE

Ayo je n'y crois pas !!! Je me vois encore au volant de ma voiture, partageant mon envie de lancer mon blog avec mon amie Xtine, qui allait dessiner Poupette et toutes les illustrations.

1 an après : 88 billets postés et près de 40 000 pages vues.

Je dois surement être une toute petite étoile dans cette blogosphère mais ça me plait de cultiver le "petit de qualité" ! Seulement deux billets par semaine, pour prendre le temps de choisir des sujets que j'espère intéressants, travailler mes textes et être heureuse de les partager. Etre le boutique-hôtel du blog me convient parfaitement ! Mon leitmotiv : la qualité plutôt que la quantité. Avec la sincérité et l'authenticité de mes mots en bandoulière !


Etre blogueuse, c'est en quelque sorte jouer à la rédactrice en chef . Je choisis, je décide, j'écris. En toute liberté. Ça j'Adore !!! Mon libre-arbitre n'a pas changé : mon coup de coeur avec le triple AAA. Ayo, j'Aime, j'Adore ! Et ne l'oubliez pas : Sans être rémunérée. Sans être achetée. 



Un ton, un style. En un an, l'univers de My Sweet Mauritius, s'est construit. Qui, en toute humilité semble plaire. Vous êtes de plus en plus nombreux à venir découvrir Poupette dans sa petite planète. Et la suivre, chaque semaine, fidèlement. Il faut croire que la crédibilité apporte son lot de notoriété. LOL !!!



Merci à VOUS qui me portez dans mon enthousiasme. Qui prenez le temps de me lire. Qui prenez le temps de m'écrire. 

VOUS pour qui je continuerai à sillonner les routes de Maurice en long, large et travers...Car ce blog est pour VOUS.


My Sweet Mauritius vous réserve une
Surprise dimanche prochain !!! 
Stay Connected...
                                                                                          XoXo Poupette

RAULT, MON GATEAU MANIOC

A la biscuiterie Rault, rien n'a changé ou presque depuis 1870 ! Le domaine familial, presque volontairement isolé, reste farouchement naturel. Le panneau posé dans un virage entre Mahébourg et Rivière Noire indique à peine la direction. Une route "kaskassée" vous mène au Domaine des Délices. Pour vivre heureux, vivons caché...
Le domaine des Délices abrite la fabrique depuis l'installation de son premier aïeul, Hilarion Rault. Breton d'origine, celui-ci chercha à reproduire les sablés de son enfance à partir du manioc que l'on trouvait communément sur l'île et débuta la commercialisation du Biscuit Manioc en 1870 à l'ombre d'un badamier déjà centenaire.
140 ans plus tard, la recette est jalousement gardée et sa fabrication artisanale est restée identique à ses débuts. La petite marque ne cherche pas à devenir grande, mais à rester unique !
 
Chaque jour, le manioc arrive dans des sacs de goni. Pesé sur la vieille balance d'époque provenant du défunt chemin de fer, il sera ensuite coupé, lavé, et broyé.
Pressé pour enlever l'eau, il sera alors pulvérisé et tamisé. La base du biscuit est prête : place maintenant aux saveurs.
Au nombre de et naturelles, Coco, Vanille, Anis, Beurre, Lait, Chocolat, Canelle, les saveurs sont mélangées au manioc sous l’œil attentif de chacune tandis qu'un fond de musique fait danser l'une et chanter l'autre ! 
La préparation rejoint alors l'antre de cuisson : d'originelles grandes plaques de fonte chauffées par un four alimenté au feu de paille.
Des rails de petits carrés sont disposés sur les plaques de fonte et remplis de l'appareil à biscuit. Une première cuisson coté face puis coté pile, les biscuits étant retournés avec la dextérité d'un geste répété depuis des lustres !
Consciencieuses et appliquées, nos petites ouvrières aux mains de fée papotent et chantent en travaillant. La bonne humeur est dans l'air ambiant tout comme les parfums des saveurs qui embaument. Au bout de 20 minutes, les gâteaux sont cuits. Ils sèchent et refroidissent pendant 10 minutes avant de s'empiler pour être emballés !
Comme toutes les étapes précédentes, l'emballage est manuel. Hop Hop Hop, je place, je plie, je tourne, je colle. 
Ayo j'Adore ces petits paquets de couleurs, désuets et pleins de charmes. Ils respirent les années de nos grands-mères. Un style authentique qu'une agence de packaging envierait !
Quand l'équipe kass en poz, c'est sous le badamier qu'on se retrouve...  
Et sous la tonnelle aux murs en ravenal pour goûter à ces délices où une table d’hôtes vous propose un thé ou un café pour déguster les Biscuits ou Galettes au Manioc, uniques au monde ! Et sans gluten! 
BISCUITERIE RAULT
Les Délices, Ville Noire, Mahébourg
Visites et Dégustations du lundi au vendredi.
Tel + 230 631 95 59

L’ÎLE AUX AIGRETTES

L’île aux Aigrettes. Entre terre et mer. 
De Mahébourg, le lagon se perd dans ton horizon.
Terre d'asile, espace protégé, réserve naturelle... Dans ton coeur se nichent les plus belles espèces ornithologiques et florales de notre île.
De belles rencontres rares et précieuses pour les amoureux de la nature avec le Pigeon des mares ou le Kestrel. Subrepticement posé sur les branches d'arbres non moins rares comme...le bois de bœuf, le bois de pipe, le bois de rat...
Dissimulés dans une végétation luxuriante et préservée, le scinque et la tortue géante joueront à cache cache avec vous..
                                                                                  XoXo Poupette

MEUNIER, LE NATTÉ MAIN

De tous temps sous nos varangues, il a contribué à ce charme des îles au souvenir impérissable.
La tradition se laissant quelque peu dépasser par la mode, on lui préfère parfois ses congénères plus contemporains à la plastique irréprochable... 
Mais moi je L'ADORE ! Le Rotin, mon copain...
Et quand je découvre à Maurice, la Maison Meunier et son savoir-faire : je suis émerveillée ! 
Et c'est au coeur de ses ateliers qu'il faut aller où entassées, les fibres naturelles attendent leur devenir. Dans un joli désordre plein de caractère !
 
25 ans qu'ils travaillent et nattent à la main le jonc, cette matière première, cette matière naturelle. Dont on obtient le rotin, l'osier, la paille, un peu comme les poupées russes. Du plus épais au plus fin. Du plus raide ou plus souple.
Le jonc sert le plus souvent aux armatures, aux structures. Pour être malléable, il est chauffé puis cintré dans un gourgourie. 
Le geste est précis, rapide. Aux uns le jonc, aux autres le nattage du rotin ou de l'osier qu'on appelle la moelle du rotin ! Ou encore de la paille. Tout se travaille dans le jonc.
Avec un tel savoir-faire on peut tout faire et sur-mesure... Les formes prennent forme. Canapés, fauteuils, tables, armoires, lampes, abat-jour. Vous pouvez donc venir et faire réaliser le mobilier que vous souhaitez. Ayo, j'Aime, j'Adore !
Les nattages varient et se choisissent aussi ! Envie d'un sofa laqué parme, c'est possible !!! Le style ne dépend que de votre goût et une bonne décoratrice saura vous aider si vous n'êtes pas un as de la déco...Quant aux coussins,  jouez avec des tissus osés pour encore plus de personnalité.
Le Rotin, mon copain, 
Un brin de déco dans votre maison.
Georges Augustin vous attend avec le sourire.
Maison Meunier. Route d'Arsenal.
Tel 248 01 11